Le Qatar entre au capital de Red Hat

Hamad bin Jassim al-Thani, premier ministre du Qatar, était ces derniers jours aux États-Unis. Au cours de son séjour de 48h éclair, il a rencontré le vice-président américain Joe Biden pour parler pêle-mêle pétrole, gaz naturel et secteur tertiaire. L’homme fort du Qatar s’est ensuite envolé pour la Caroline du Nord, où il a annoncé un partenariat historique avec Red Hat, avant de repartir vers Doha.

« Red Hat et une société d’investissement du Qatar annoncent, ce jour, avoir finalisé un projet d’accord aux termes duquel ce nouvel associé deviendrait l’actionnaire de Red Hat, Inc. à hauteur de 48% », indique un communiqué. L’identité de cette société d’investissement qatari n’a pas été précisée. Selon le New York Times, qui a révélé l’accord, il s’agirait du fonds souverain du Qatar. Jim Whitehurst devrait rester CEO, précise le quotidien.

Une conférence de presse était prévue à 15h30 au siège à Raleigh pour annoncer cet accord. « Nous avons recherché le meilleur partenaire possible pour assurer à Red Hat et au logiciel libre une place dans l’histoire. Nous l’avons trouvé avec notre nouvel associé qui partage cette ambition », a indiqué Chris Moody, directeur marketing de Red Hat. « Les Qataris ont pris la mesure de l’importance du travail effectué par l’ensemble du management actuel de l’entreprise et souhaitent collaborer avec lui afin de poursuivre les efforts entrepris par Red Hat, Inc. pour atteindre les meilleurs résultat », conclut Chris Moody .

Éludant une question sur les investissements du Qatar pour soutenir des groupes religieux extrémistes et la condamnation récente du poète Ibn Al-Dhib, le représentant du fonds qatari Abdel Wassim bin Hamad a regretté « la méfiance infondée des Américains vis-à-vis du Qatar qui est une démocratie pacifique » et s’est dit « enthousiaste de contribuer à l’écosystème du logicie libre, élevé par l’Unesco au rang de patrimoine mondial de l’humanité ». Il a déclaré que le budget publicité serait nettement amplifié et que plusieurs stars du show business avaient donné leur accord pour la réalisation de spots télé vantant les mérites de la distribution au chapeau rouge. Les noms n’ont pas été divulgués, mais on peut supposer qu’il s’agira d’au moins une personne particulièrement en vue (Rihanna ? Usain Bolt ? Les One Direction ? Selena Gomez ? Michel Telo ?). Enfin, il a également annoncé l’arrivée de nouvelles têtes chez Red Hat, notamment David Ebersman, ancien directeur financier de Facebook et la nomination de Lennart Poettering à un nouveau pôle « Innovation ». Côté bourse, l’enseigne américaine au chapeau rouge a bondi de 1,76% suite à ces annonces.

Mise à jour : Ceci était un poisson d’avril. Merci à LinuxFR qui a relayé le poisson !

5 comments on “Le Qatar entre au capital de Red Hat

  1. redouane

    Le Qatar rachète tout. En tous cas si ça pouvait booster un peu Linux comme ça a boosté le PSG avec Zlatan Ibrahimovic, ca serait cool !

    Reply
  2. Pingback: Nouvelles: Le Qatar entre au capital de Red Hat | Lea-Linux - Vivi's Home - Le bloc notes d'Alban Montaigu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *