Le gouvernement fait une fleur au logiciel libre

Le changement, c’est maintenant ? Le ministre délégué français chargé des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, Fleur Pellerin, a clairement pris parti en faveur du logiciel libre dans une réponse écrite à un député de l’Assemblée nationale. La réponse est limpide et argumentée, sans ambiguïté et montre une réelle connaissance du sujet. Même si le ministre avait précédemment soutenue le brevet unitaire européen, qui fait craindre un retour futur par la petite porte du brevet logiciel rejeté au Parlement européen il y a une dizaine d’années, on appréciera tout particulièrement le fait que le gouvernement français reconnaisse enfin publiquement la valeur de l’écosystème du libre. Ainsi le ministre a déclaré : « le modèle du logiciel libre est au coeur d’enjeux stratégiques pour l’industrie numérique et, plus largement, pour l’ensemble des branches industrielles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *