Hommage à Dennis Ritchie

Dennis Ritchie est décédé cette semaine. A l’inverse de Steve Jobs, également décédé ces derniers jours et pour lequel les médias abusent de superlatifs, n’hésitant pas à lui attribuer les mérite de Steve Wozniak et d’autres, la plupart des gens se demanderont : Dennis Ritchie ? C’est qui ?

Dennis Ritchie est un chercheur en informatique américain. Au début des années 1970, au sein des Laboratoires Bell, il invente le langage C (tous les étudiants en informatique connaissent le manuel Kernighan & Ritchie). A la même époque, il est un des tout premier développeur d’UNIX aux côtés de Ken Thompson. Plus tard, il a également contribué aux systèmes d’exploitation Plan 9 et Inferno, et au langage de programmation Limbo.

L’homme était discret et modeste ; sa disparition passera presque inaperçue. Et pourtant, GNU/Linux, Mac OS X n’existeraient pas sans Dennis. Et pourtant, le langage C est présent dans la plupart de nos logiciels, de nombreux appareils électroniques et a inspiré de nombreux autres langages de programmation. Et pourtant, il a obtenu de nombreuses distinctions scientifiques (notamment : prix Turing, médaille Richard Hamming, prix japonais).

La contribution de Dennis Ritchie à l’informatique est tout simplement exceptionnelle. C’est une des figures majeures de l’informatique.

3 comments on “Hommage à Dennis Ritchie

  1. fl0rent

    C’est bien de créer quelques choses, mais faut il encore le faire connaitre, …

    Donc Steve Jobs a été important car il a permis de prouver que Unix et le C était performant, et lui a donné sa reconnaissance auprès de la communauté Apple.

    Donc rendre hommage Dennis Ritchie c’est bien, mais taper sur Steve Jobs c’est mal!

    Reply
  2. Jiel

    Il ne s’agit pas de taper sur Steve Jobs. Il s’agit juste de déplorer le traitement par les médias de l’information.

    La presse a énormément parlé de Steve Jobs, dont il faut reconnaître le génie marketing et les talents d’entrepreneur, mais se désintéresse des scientifiques sans qui Steve Jobs n’aurait rien pu faire.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *